Ils ont franchi le Rubicon !

02/10/2019

 

Lamorlaye est une charmante petite ville, lovée au cœur du domaine de Chantilly et dont la torpeur matinale est parfois bousculée par le galop des chevaux sur les pistes du Centre d'entraînement.

Sorte de monde merveilleux sur lequel le temps n'a plus prise.

Quinze ans d'une vie trépidante dans le monde réel nous avaient fait oublier la magie de cet endroit.

A notre retour sur nos terres presque natales, rien ne semblait avoir changé.

Il y a bien un Mac Donald's, tel  le cerbère protégeant les portes de l'Enfer.

 

Les optimistes le situent à la sortie de Lamorlaye, signifiant que "l'enfer c'est les autres".

Les cyniques le placent juste à l'entrée de la ville pour mieux montrer que l'Enfer est Ici .

C'est toujours la même histoire: une question de point de vue...

 

En s'installant en mitoyenneté du Mac Donald's, Les Ecuries de Diane enjambent la vieille Thèves, l'un des deux bras de la Thèves qui marque la limite entre l'Ile de France au sud et les Hauts de France au nord.

 

A force d'invoquer les dieux pour obtenir son salut, la municipalité de Lamorlaye nous a reproché pendant 18 mois d'avoir franchi le Rubicon faisant assaut d'intimidations et nous promettant l'enfer.

 

Je ne résiste donc pas à l'envie de vous raconter une histoire. Certains adeptes des réseaux sociaux me pardonneront pour déjà bien la connaître.

 

En 2012 après Jésus-Christ, Dieu visite Noé et lui dit :
 - « Une fois encore, la terre est devenue invivable et surpeuplée.
 Construis une arche et rassemble un couple de chaque être vivant ainsi que quelques bons humains.
 Dans six mois, j'envoie la pluie durant quarante jours et quarante nuits, et je détruis tout !!! »
 
 Six mois plus tard, Dieu retourne visiter Noé et ne voit qu'une ébauche de construction navale.
 - « Mais, Noé, tu n'as pratiquement rien fait ! Demain il commence à pleuvoir ! »
 
 - « Pardonne-moi, Tout Puissant, j'ai fait tout mon possible mais les temps ont changé »
 
 « J'ai essayé de bâtir l'arche mais il faut un permis de construire soumis à l'avis de l''Architecte des bâtiments de France qui s'oppose à ses dimensions et refuse toute discussion. Il ne répond ni à mes appels, ni à mes mails et refuse de me rencontrer !
 
«  Mes voisins ont créé une association parce que la construction de l'échafaudage dans ma cour viole le règlement de copropriété et obstrue leur vue. J'ai dû recourir à un conciliateur pour parvenir à un accord.
 
«  L'Urbanisme m'a obligé à réaliser une étude de faisabilité et à déposer un mémoire sur les coûts des travaux nécessaires pour transporter l'arche jusqu'à la mer. Pas moyen de leur faire comprendre que la mer allait venir jusqu'à nous. Ils ont refusé de me croire.
 
«  La coupe du bois de construction navale s'est heurtée aux multiples Associations pour La Protection de l'Environnement sous le triple motif que je contribuais à la déforestation, que mon autorisation donnée par les Eaux et Forêts n'avait pas de valeur aux yeux du Ministère de l'environnement, et que cela détruisait l'habitat de plusieurs espèces animales. J'ai pourtant expliqué qu'il s'agissait, au contraire de préserver ces espèces, rien n'y a fait.
 
«  J'avais à peine commencé à rassembler les couples d'animaux que la SPA et WWF me sont tombés sur le dos pour acte de cruauté envers les animaux parce que je les soustrayais contre leur gré à leur milieu naturel et que je les enfermais dans des pièces trop exiguës.
 
 « Ensuite, l'agence gouvernementale pour le Développement Durable a exigé une étude de l'impact sur l'environnement de ce fameux déluge.
 
 « Dans le même temps, je me débattais avec le Ministère du Travail qui me reprochait de violer la législation en utilisant des travailleurs bénévoles. Je les avais embauchés car les Syndicats m'avaient interdit d'employer des membres de ma famille, disant que je ne devais employer que des travailleurs hautement qualifiés et, dans tous les cas, syndiqués.
 
«  Enfin le Fisc a saisi tous mes avoirs, prétextant que je me préparais à fuir illégalement le pays tandis que les Douanes menaçaient de m'assigner devant les tribunaux pour "tentative de franchissement de frontière en possession d'espèces protégées ou reconnues comme dangereuses".
  

« Aussi, pardonne-moi, Tout Puissant, mais j'ai manqué de persévérance et j'ai abandonné ce projet. »
 
 Aussitôt les nuages se sont dissipés, un arc-en-ciel est apparu et le Soleil a brillé.
 
  - « Mais tu renonces à détruire le monde ? » demanda Noé

 - « Inutile, répondit Dieu, d'autres s'en charge. »  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez sur Facebook
Please reload

diane écurie pension chevaux chantilly lamorlaye compétition dressage poney vedrenne patrick gaelle box boxes ffe garde republicaine ecurie
Posts Récents

November 24, 2016

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Google+ Basic Square
NEWSLETTER

 

Rejoignez le Blog "Equitation impertinente" de Patrick Vedrenne

  • w-facebook
Suivez-nous:

© 2016 by Ecuries de Diane,  Chantilly - Lamorlaye